Trois yeux sur l'écran
...

Gdansk

Oats Studios adaptent Jakub Rozalski
CinémaNews

oats studios

Le réalisateur sud-africain Neill Blomkamp, auteur de District 9, Elysium et Chappie, et l'une des figures de la science-fiction actuelle, a monté en juin 2017 son studio de développement, Oats Studios, dans le but de proposer une plate-forme aux jeunes auteurs et réalisateurs leur permettant de montrer leurs projets au public. Les court-métrages et bande-annonces ainsi diffusées sur Youtube et Steam présentent les projets en cours et le studio offre la possibilité aux personnes souhaitant les soutenir en faisant un don d'obtenir les fichiers numériques ayant servi à l'élaboration des films (rushes bruts, musiques, layers d'effets spéciaux, voix off, etc) afin qu'ils puissent eux-mêmes les manipuler à leur guise pour les modifier ou même en refaire entièrement le montage. Les remontages et modifications proposées par les participants ne sont évidemment que des suggestions et le réalisateur reste seul maître de son film.Cette initiative vise à contourner le système de financement des grands studios hollywoodiens comme à esquiver la rigidité des plate-formes de crowdfunding et d'apporter à terme un financement à des films sans que leur intégrité artistique n'aie à être remise en question, tout en impliquant activement les micro-financeurs dans le projet.

Le studio avait lancé les hostilités en juin lors de son lancement avec Rakka, un court-métrage de Blomkamp lui-même, avec Sigourney Weaver, qui racontait en trois séquences disjointes la survie de l'humanité après une invasion d'extraterrestres dotés de pouvoirs psychiques. La qualité visuelle du film ne laisse que peu de doute sur la capacité du projet à arriver un jour ou l'autre sur les écrans des salles obscures. Vous pouvez voir le film ci-dessous :

Une petite vingtaine de films courts ont déjà été produits par le studio en à peine 6 mois, et leur dernière recrue est un des artistes les plus en vue du moment, Jakub Różalski, dont les superbes tableaux rétro-futuristes montrent des univers mélangeant méchas, robots géants et paysans du début du 20ème siècle dans la campagne polonaise rurale. Cet univers qu'il nomme "World of 1920+", tourne autour de la bataille de Varsovie en 1920, pour lui "une époque où la tradition se heurtait à la modernité, où l'humanité était fasciné par les moteurs, le fer et l'acier et commençait à construire des machines monumentales". Vous pouvez admirer les toiles de Różalski sur sa page facebook.

rozalski paysage

Cet univers sert de base à deux jeux. L'un est un jeu de plateau qui a bénéficié d'un gros succès parmi les afficionados du genre, Scythe. Le second est un jeu vidéo actuellement en développement, dont la sortie définitive n'est pas prévue avant 2019, Iron Harvest. Le RTS semble exploiter à merveille l'imagerie si particulière de Jakub Różalski.

Mais ce fameux univers du World of 1920+ n'est pas le seul imaginé par Różalski, on ne parlera pas ici de Wolpack 1863, mais de 1410, l'un de ses tableaux, qui vient d'être adapté en court-métrage par OATS Studios, et qui devrait, si tout se passe comme prévu, et il y a des grandes chances que ce soit le cas, devenir une série de petits films dépeignant l'univers en question. Le court-métrage est une réinterprétation fantastique de la bataille de Grunwald, un des plus grands affrontement médiévaux de l'histoire, ayant opposé le 15 juillet 1410 une alliance lituanienne et polonaise à des envahisseurs teutons qui se sont fait grandement massacré pendant l'opération. Nommé Gdansk, d'après la ville portuaire en périphérie du conflit, le court-métrage est d'une grande violence et laisse présager une série d'épisodes qui montreront l'avancée des troupes teutonnes sur les terres polonaises jusqu'à ce qu'elles arrivent au cœur de l'affrontement, et à leur perte. Le film est visible ci-dessous :

Si le cœur vous en dit, vous pouvez retrouver sur le site de OATS Studios toute une série de court-métrages aux thèmes variés, de la série culinaire gore "Cooking With Bill", à la farce divine et cruelle "God : Serengeti", en passant par "Zygote", une relecture de The Thing également réalisée par Blomkamp lui-même, qui continue, même si c'est loin des studios hollywoodiens, à travailler sur des projets de science-fiction crasseuse, son genre de prédilection...

Profile picture for user Ben Dussy
Ben Dussy