Trois yeux sur l'écran
...

Hokuto ga Gotoku

Grave envie de Ken
GamingNews

C'est le cœur lourd et l'âme en peine que l'on assistait cette semaine à la sortie japonaise de ce qui semble être l'un des jeux les plus délirants de 2018 : Hokuto ga Gotoku, la nouvelle adaptation en jeu vidéo de Ken Le Survivant, créée et publiée au Japon par Sega, et basée sur le moteur graphique de leur série des Yakuza. Dans ce jeu en monde ouvert, en plus de la baston beat'em'all de rigueur et des finish à base de ha-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta, le joueur a aussi droit à une campagne complète articulée sur la structure RPG des jeux Yakuza et à une multitude d'activités parallèles, Kenshiro devant gagner sa croûte au sein de la ville d'Eden pour survivre, il doit passer par pas mal de petits métiers pour y parvenir, aux courses poursuites véhiculées à la Mad Max feront donc écho toute une série de jeux de casino, une simulation de barman, mais aussi l'exploration du désert irradié, des courses en circuit,  des combats en arène et bien d'autres festivités toutes plus alléchantes les unes que les autres. La sortie du jeu au pays du soleil levant enthousiasme fortement les fans du manga et de l'anime qui n"hésitent pas exprimer leur plaisir de voir débarquer un jeu empli d'une telle folie visuelle basé sur un univers aussi riche et profond que l'est le manga shōnen des années 80 dessiné par Tetsuo Hara et écrit par le scénariste psychopathe Buronson. L'acteur et chanteur Takayuki Yamada (héros des deux films Crows Zero) fait partie des personnalités très (trop ?) excitées par l'arrivée du jeu, pour lequel il a enregistré cette superbe pub plus hystérique qu'un Jim Carrey sous ecsta... 

Seulement voilà, pour l'instant, Sega n'a toujours pas annoncé de sortie éventuelle d'une version européenne du jeu. Il reste certes la possibilité d'y jouer en import et en japonais dans le texte, mais il serait tout de même dommage de se priver du contenu de ce qui est un jeu complet avec une histoire propre, et non un simple jeu de baston dont on se fout des dialogues. La démo, disponible depuis le 22 février, permet de s'essayer à deux des chapitres du jeu, et donc deux gameplays différents : Le premier nous initie au combat et aux différentes mises à mort, rythmées par des QTE précis, et la seconde nous offre un petit tour dans la ville d'Eden et une course de voiture. Les premières images de cette démo confirmaient deux choses : la première, c'est que graphiquement et techniquement, le jeu est à peine passable, la seconde c'est que pour tout fan de la saga Hokuto no Ken, il est terriblement jouissif, même avec des graphismes moyens, d'arpenter ce monde post-apocalyptique  dans la peau de Kenshiro et que le crossover avec la formule Yakuza se prête visiblement très bien à l'univers de Hara et Buronson.

ken borne

Alors on ne sait pas quand, on ne sait pas comment, mais il faudra qu'un jour ou l'autre, Hokuto ga Gotoku sorte dans une version qui puisse être jouable par le public européen, ou au moins en anglais, peut-être par la biais d'une version US. Les adaptations de Hokuto no Ken ont été nombreuses depuis les années 80 et le dernier RPG consacré au héros remonte à la Famicom en 89. Les dernières adaptations sur PS3 étaient sorties sur le marché européen, il est donc permis d'imaginer que ce sera aussi le cas pour Hokuto ga Gotoku, surtout en regard du récent succès en occident des derniers opus de la saga Yakuza, mais cela dépendra sûrement du succès commercial du titre au Japon. Ne reste plus qu'à croiser les doigts, et si d'aventure, le jeu restait confiné au public japonais, il faudra se résoudre à faire le jeu noyé sous les kanjis.

La vidéo ci-dessous résume les différents jeux adaptés d'Hokuto no Ken du premier beat them all de 1986 à nos jours : 
 

Hokuto ga Gotoku est disponible sur le PS Store japonais depuis le 8 mars 2018 

Profile picture for user Ben Dussy
Ben Dussy